Présentation générale

Camp d’exploration Citron

Un projet de mine d’or industrielle

Une approche socio-économique et environnementale responsable

Montagne d’Or est un projet de mine d’or industrielle en Guyane, conçu selon une approche socio-économique et environnementale responsable.

Le projet de mine d’or industrielle associé à ce gisement porte le même nom. Il est conçu selon une approche socio-économique et environnementale responsable. C’est avec cette approche que les porteurs du projet vont gérer, avec les acteurs locaux, les aspects et enjeux liés au développement économique de la Guyane et de l’Ouest guyanais en particulier et à l’industrialisation de la filière aurifère locale : formation, emplois, développement économique, environnement et responsabilité sociale.

Des travaux d’exploration sont menés depuis 1994 à partir du camp Citron. Le début de la production est prévu en 2022, après des études de faisabilité et d’impacts et le processus d’instruction et de décision des demandes d’autorisations environnementales et minières.

Le projet est porté en Guyane par la Compagnie Minière Montagne d’Or, une société française enregistrée en Guyane, co-entreprise entre Columbus Gold  et Nordgold. 21 employés permanents travaillent au camp d’exploration Citron et dans les bureaux de Rémire-Montjoly. Les acteurs de ce projet ambitieux ont pour objectif de l’intégrer dans le développement régional et en particulier celui de l’Ouest guyanais, au bénéfice de ses habitants et dans un environnement respecté.

Lieu d’implantation

La concession de « Montagne d’Or », d’une superficie de 15,24 km², est située à 125 km par piste au sud de Saint-Laurent du Maroni, dans une zone où l’activité minière est autorisée sous conditions. Le site, qui fait l’objet d’une exploitation minière depuis 140 ans, est éloigné des lieux d’habitation et situé en dehors du périmètre de la Réserve biologique intégrale de Lucifer Dékou-Dékou. Les infrastructures minières occuperont une surface de 8 km².

Un nouveau levier économique pour la Guyane et l’Ouest guyanais

Prélèvement d’échantillons pour la géochimie sol

750 emplois directs seront créés, répartis sur la mine, à Saint-Laurent du Maroni et à Cayenne.

57 métiers sont nécessaires pour les activités de la future mine, comme l’extraction et le traitement du minerai, le suivi environnemental, les services administratifs et la base-vie.

Un projet pédagogique permettra de former des ouvriers qualifiés, des techniciens et des cadres. Avec des partenaires locaux, nationaux et internationaux, la Compagnie Minière Montagne d’Or va contribuer à développer cette filière de formation aux métiers de la mine industrielle, dispensée en Guyane.

La Compagnie Minière Montagne d’Or va continuer à solliciter les savoir-faire des entreprises locales. Environ 3 000 emplois indirects et induits seront crées à travers des filières de sous-traitance et des prestataires de services.

Après 6 ans de travaux d’exploration, environ 50 millions d’euros ont déjà été investis en Guyane par Columbus Gold et Nordgold. Les partenaires engageront environ 780 millions d’euros d’investissement pour la construction et la production de la mine, puis pour sa fermeture et la réhabilitation.

Une gestion environnementale rigoureuse

La Guyane abrite un patrimoine écologique exceptionnel. La Compagnie Minière Montagne d’Or et ses partenaires en sont conscients et prennent en compte tous les enjeux environnementaux associés au projet. Tous les efforts possibles sont mis en œuvre pour réduire au maximum les impacts à court et à long termes sur les milieux naturels et prévenir les risques technologiques.

Le projet se conforme rigoureusement et en toute transparence à toutes les normes environnementales françaises et européennes et utilise les meilleures pratiques actuelles dans le domaine de l’industrie minière.

Un processus de consultation en cours

Dans le cadre de l’étude d’impact, deux séries de consultation des parties prenantes ont été réalisées en 2014 et 2016.  Près de 80 représentants des services de l’État, de la Collectivité Territoriale de Guyane, des élus, des populations amérindiennes et bushinengués, des acteurs socio-économiques et des organisations non gouvernementales ont été rencontrés à Cayenne et Saint-Laurent du Maroni. L’objectif de ces rencontres préliminaires était de présenter le projet et de recueillir les préoccupations, les attentes et les recommandations des parties prenantes sur le projet Montagne d’Or. Une troisième session est prévue en septembre 2017.

L’objectif est de trouver ensemble les axes de partenariat pour soutenir le développement économique et social local et limiter les impacts du projet Montagne d’Or.

Le calendrier prévisionnel

Visualiser toutes les étapes du projet.