Le traitement du minerai

 

L’objectif du traitement est d’extraire le plus efficacement possible le minerai d’or de la roche.

L’usine de Montagne d’Or permettra de récupérer plus de 95 % de l’or contenu dans la roche, contre moins de 50 % dans les exploitations artisanales par gravimétrie.

Pour extraire le métal précieux, le minerai est d’abord concassé dans un broyeur à mâchoires. Il est ensuite stocké en tas sur le carreau de la mine, pour être traité au fur et à mesure dans l’usine qui fonctionne en continu 24 h sur 24 et sept jours sur sept.

Le minerai est ensuite envoyé dans un broyeur semi-autogène. Il s’agit de grands cylindres très résistants, un peu comparables à un grand cylindre de machine à laver. Les blocs de minerai se percutent les uns les autres et finissent par être transformés en une fine poudre de roche, avec des particules de taille inférieure à 100 microns, de l’épaisseur d’un cheveu.

L’étape suivante est le circuit de concentration de l’or. À Montagne d’Or, deux méthodes seront mises en œuvre. Pour extraire l’or en particules assez grossières, la méthode gravimétrique qui sépare les minéraux les plus denses sera utilisée. Pour l’or fin, un traitement par cyanuration en cuve fermée sera effectué. Le cyanure dissout l’or de manière sélective. le passage des solutions cyanurées sur des charbons actifs permettra la précipitation de l’or. Il sera alors possible de récupérer l’or sur le carbone et d’obtenir un lingot par fonderie.

Les produits réactifs, et en particulier le cyanure, sont ensuite détruits. Puis l’eau est recyclée dans le processus de traitement et le minerai broyé et traité est envoyé dans des parcs à résidus.