L'économie du projet | Montagne d'Or

L’économie du projet

L’investissement prévu pour toute la durée de vie du projet Montagne d’Or s’élève à 782 millions d’euros.

La répartition des investissements

  • L’investissement initial de 502 millions d’euros comprend toutes les dépenses qui seront nécessaires en 2020-2021 afin de lancer l’exploitation de la mine d’or : la préparation du site, l’aménagement du parc de stockage des résidus miniers et surtout les travaux de génie civil pour la construction de tous les équipements du projet.
  • Les investissements opérationnels ou de renouvellement estimés à 221 millions d’euros couvrent pendant les années d’exploitation notamment les dépenses comme le remplacement du matériel obsolète ou en panne, la construction de nouvelles infrastructures, l’extension progressive du parc de stockage des résidus et l’augmentation des capacités de traitement de l’eau.
  • Un budget de 59 millions d’euros est actuellement prévu pour couvrir le coût de la fermeture, du réaménagement et du suivi du site une fois l’exploitation terminée, soit un montant supérieur à la provision légale demandée par l’État. Ce budget devra encore être précisé dans le cadre d’études ultérieures et de la poursuite de la concertation.

L’exploitation

Les coûts d’exploitation prennent en compte le dimensionnement de la mine ainsi que le personnel, les consommables et les équipements nécessaires. Ils ont été calculés en 2016 et restent prévisionnels. Ils dépendent de nombreux facteurs dont le niveau des taxes, le prix des carburants, les surcoûts qui pourraient survenir, l’évolution du cours des monnaies, etc. En conséquence, ils sont susceptibles de varier de plus ou moins 15 %.

Le modèle économique

Le modèle économique du projet Montagne d’Or dépend du cours de l’or.
Depuis une quinzaine d’années, le cours de l’or augmente notamment du fait de la demande en or des pays asiatiques. Il reste toutefois difficile à prévoir sur le long terme, compte tenu des nombreux facteurs qui le font varier. Les exploitants miniers doivent donc être prudents dans leurs prévisions afin de garantir que la mine pourra être exploitée en générant des bénéfices au cours de sa durée de vie.
Le projet Montagne d’Or a ainsi fait l’objet d’une étude de faisabilité bancaire, tenant compte du volume et de la teneur du minerai estimé dans le gisement, des coûts de production du minerai (extraction et traitement), de la gestion environnementale et sociale du projet dans sa globalité, des impôts et des taxes ainsi que du remboursement de prêts s’il y a lieu et de l’investissement initial.

Le calcul de la rentabilité du projet Montagne d’Or dépend notamment du coût prévisionnel d’investissement et celui d’exploitation. Il tient compte des hypothèses économiques et financières suivantes : un cours de l’or à 1190 € l’once, un taux d’actualisation de 5 % et un taux de change de 1 US $ = 1,05 €.

Sur les 12 ans de durée de vie du projet, le résultat net (après impôts) est estimé à 633 millions d’euros.

L’origine des financements

Chacun des deux actionnaires du projet (Nordgold et Columbus Gold) financera le projet Montagne d’Or à hauteur de sa participation dans le capital :

  • Nordgold financera sa part en autofinancement ;
  • Columbus Gold sollicitera les banques pour financer sa part de 44,99 %.