Retour sur le débat public: l’emploi et la formation

Chaque semaine, nous vous proposons de revenir sur une réponse apportée à une question recueillie sur la plateforme du débat public. 

Aujourd’hui : Question n° 171 recueillie lors de l’atelier « Emploi-formation » et « Effets socio-économiques » de Cayenne, samedi 16 juin 2018 :

Est-ce que cela favorisera l’emploi dans le pays ? » Michel Stessy

 

Réponse de la Compagnie Minière Montagne d’Or : 

 Bonjour,
L’objectif de la CMO est de donner la priorité à l’emploi local, aux compétences locales. Si le projet se réalise, il mobilisera 900 emplois en moyenne durant la phase de construction, puis 750 emplois directs seront créés pendant la phase d’exploitation. Des postes seront ouverts à tous les niveaux de qualification, d’ouvriers à cadres, dans les secteurs d’activité suivants : production, usine de traitement, suivi environnemental, services administratifs, gestion de la base-vie.

La priorité à l’emploi local, ce n’est pas juste une déclaration d’intention. Pour remplir cet engagement, la CMO a d’abord dressé un état des lieux des compétences qui existent et celles qui doivent être développées. Aux côtés des acteurs du secteur minier, un travail est réalisé avec la CTG, l’Université de Guyane, le RSMA, Pôle Emploi ainsi que les professionnels de la formation, pour développer une filière pérenne de formation aux métiers de la mine qui soit en adéquation avec les besoins de la mine.

Par ailleurs, 3 000 le nombre emplois indirects et induits seront mobilisés, à travers le tissu local de producteurs, fournisseurs, sous-traitants et de prestataires.

L’un de nos objectifs, c’est de faire monter en compétences des jeunes qui n’ont pas encore bénéficié de formation pour accéder aux emplois qui seront créés.

La CMO est consciente que les Guyanais ont déjà beaucoup d’attentes en matière d’emplois. Près de 350 candidatures spontanées ont déjà été reçues. »